Formez-vous dans le secteur du Bâtiment

Formation bâtiment

1. Présente-toi

Je m’appelle Fabrice et je travaille en tant que formateur dans le bâtiment chez ID Formation depuis septembre 2020. J’interviens sur le Titre Professionnel Agent de maintenance du Bâtiment de niveau 3 (CAP/BEP) à Béthune.

2. Qu’apprennent les apprenants pendant la formation ?

C’est une formation qui est très complète. Les apprenants apprennent à être polyvalents sur plusieurs thématiques comme le placo, la plomberie, l’électricité ou encore les finitions (c’est-à-dire, peinture, pose de carrelage…). Ils ont également une période en entreprise de 4 semaines qui leur permettent de mettre en pratique tout ce qu’ils ont appris pendant la formation en centre de formation.

3. Quels sont les prérequis pour faire la formation ?

Il faut avoir un projet professionnel validé et ne pas présenter de contre-indications à l’exercice du métier. Mais selon moi il faut surtout avoir une appétence pour le bricolage et déjà avoir des notions du milieu puisque c’est une formation ou plusieurs techniques sont abordées.

4. Quelle est la principale qualité qu’il faut avoir pour travailler dans le bâtiment ?

Travailler dans le bâtiment c’est une vocation, il faut surtout aimer le travail manuel. En effet, ce n’est pas forcément un métier facile puisqu’on travaille souvent dans le froid. Il faut avoir envie et être motivé principalement.

5. Après la formation, qu’est-ce qu’ils peuvent faire ?

Après la formation, les apprenants peuvent directement trouver un emploi dans n’importe quel ERP (établissement recevant du public) ou ouvrir son entreprise dans le BTP.

6. Est-ce qu’aujourd’hui le secteur du bâtiment est un secteur qui recrute ?

Pendant longtemps, les métiers manuels ont été délaissés et aujourd’hui il y a un manque de mains d’œuvres. Le secteur du BTP est un secteur qui recrute très bien. Il y a beaucoup d’offres dans ce secteur d’activité. Si vous travaillez bien et que vous êtes motivés, vous pouvez retrouver un emploi rapidement en fin de formation.

7. Avez-vous des femmes dans vos groupes de formation ?

Bien sûr, c’est un secteur d’activité qui accueille également les femmes. Dans mes différents groupes de formation, il n’y a pas que des hommes, il y a aussi des femmes, et même de plus en plus. La formation AMB étant une formation complète et diversifiée, elle permet d’avoir un public plus large.

8. Dans un groupe de stagiaire comment est l’ambiance entre eux ?

Dans un groupe de formation, c’est le formateur qui met l’ambiance [RIRE]. Non plus sérieusement, l’ambiance est souvent bonne. Il y a des personnes d’âges différents de 20 ans à 57 ans par exemple et moi, je mets tout le monde au même niveau. De plus, ils partagent la même formation pendant plusieurs mois et du coup beaucoup d’entraide, de cohésion et bienveillance se créer entre eux. Ceux qui ont plus de difficultés sont aidés par les autres et c’est important, car ce sont des métiers ou il faut aimer travailler en équipe.

10. Qu’appréciez-vous le plus dans votre métier de formateur ?

Ce que j’aime le plus c’est transmettre mon savoir et de voir mes apprenants réussir dans ce qu’ils font.